Choux, brocolis, poireaux, artichauts… Lorsque l’on commence un régime minceur, on pense souvent en premier aux légumes, en croyant fermement pouvoir ainsi maigrir. Un certain nombre de règles s’imposent alors : on laisse de côté les barres chocolatées, on fait un peu de sport, on limite l’alcool et, surtout, on remplit son panier d’un maximum de légumes. Toutefois, de nombreux mythes circulent sur l’efficacité des légumes pour la perte de poids. Ces aliments bourrés de fibres alimentaires font-ils vraiment maigrir ? Suffit-il de manger des légumes pour maigrir ? Découvrez vite les réponses à vos questions.

Les légumes, efficaces pour la perte de poids

manger des légumes pour maigrirDepuis longtemps, on contient les vertus diététiques des légumes dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire. Mais d’où tirent-ils tous ces bienfaits ? Déjà, de par leur forte concentration en eau et leur faible densité calorique, les légumes ont la particularité de ne pas faire grimper inutilement le compteur calorique, ce qui les positionne en tant que véritables alliés minceur.

En outre, les légumes sont connus pour renfermer une importante quantité de fibres. Qu’elles soient solubles ou insolubles, les fibres alimentaires sont indispensables à notre alimentation et à notre bien-être en régulant le taux de sucre dans le sang ainsi que le transit intestinal. Elles favorisent donc une sensation de satiété afin d’éviter toutes fringales, et ce tout en éliminant éventuellement les substances cancérogènes. Autres vertus des fibres : elles freinent l’accumulation des graisses et réduisent le taux de mauvais cholestérol (LDL ou low-density cholesterol). Enfin, notons que les légumes sont aussi riches en vitamines, minéraux et antioxydants, des substances toutes indispensables à notre santé.

Mais gare aux excès !

Il paraît évident que tous les aliments, aussi salvateurs soient-ils, ne doivent pas être consommés sans modération. Il faut savoir se raisonner et éviter que ces aliments soient pris en excès. Par exemple, si vous ne mangez jamais de légumes, vous devez les introduire petit à petit dans votre alimentation afin de ne pas brusquer votre système digestif. Par la même occasion, vous allez ainsi pouvoir éviter les désagréments comme les ballonnements.

Légumes minceur : crus ou cuits ?

On opte tout simplement pour les deux. Ainsi, on est certains de faire le bon choix dans le cadre d’un régime minceur en incluant tous les légumes en versions crue et cuite dans l’alimentation. Par conséquent, on est sûrs de profiter de tous les bienfaits de la vitamine C qui coule à profusion des légumes crus, alors qu’elle est altérée par la cuisson. Toutefois, la cuisson elle-même est parfois utile pour rendre certaines fibres plus digestes.

Par contre, il faut savoir que, si les légumes crus apportent plus de nutriments que les légumes cuits, les crudités tendent parfois un piège puisqu’on les assaisonne souvent d’une vinaigrette. En effet, si l’assiette de crudités en soi ne présente pas d’apports caloriques notables, c’est la vinaigrette qui risque d’augmenter ces apports. Ainsi, il faut faire attention lors de l’assaisonnement des crudités, notamment si vous avez la main lourde sur la vinaigrette.

Perte de poids : on opte pour les légumes, mais pas tous

légume perte de poidsVous l’auriez compris, les légumes forment un excellent allié pour la diététique, car ils sont efficaces dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire. Grâce à une faible densité calorique et à une forte teneur en eau, les légumes sont la solution idéale pour maigrir. D’autant plus que leur richesse en fibres, vitamines, minéraux et autres antioxydants, ne fera que du bien à notre organisme. Pour illustrer le pouvoir minceur de ces aliments, citons 15 légumes qui ont prouvé leur efficacité dans la perte de poids :

  • le poivron,
  • les champignons,
  • les courgettes,
  • la laitue,
  • le concombre,
  • le céleri,
  • l’oignon,
  • l’aubergine,
  • les asperges,
  • le poireau,
  • le chou,
  • les tomates,
  • le radis,
  • et l’épinard.

Cependant, si la plupart des légumes sont reconnus pour leur efficacité minceur, certains aliments sont à éviter, notamment les légumes crus qui se détériorent à cause de leur fermentation. Comme nous l’avons dit sur le piège de la vinaigrette, après leur mastication, ces légumes crus sont broyés dans l’estomac avant d’aller vers l’intestin, où se fera la fermentation. Or, cette dernière peut très bien détruire les fibres alimentaires, d’autant plus qu’une fermentation rend plus lente la digestion et libère du gaz entrainant des ballonnements.

Parmi les légumes concernés par cette réaction, on préfèrera éviter la plupart des choux, comme le chou-fleur, les brocolis et les choux de Bruxelles. Néanmoins, si vous ne pouvez pas vous passer de ces légumes crus, prenez au moins le temps de bien les cuire à la vapeur, afin de faciliter la digestion des fibres.

En outre, notez que certaines familles de légumineuses sont également difficiles à digérer, même si vous avez pris le temps de bien les cuire. C’est notamment le cas des haricots secs, des lentilles et pois chiches, qu’il faut donc consommer avec modération. Enfin, il est aussi déconseillé de prendre des crudités avec du fromage, de la mayonnaise ou de lardons.