C’est bien connu qu’une activité physique régulière associée à une alimentation adaptée favorise l’élimination des réserves graisseuses dans l’organisme. On sait aussi que certaines personnes s’aperçoivent qu’elles ont perdu plus de graisses dans certaines zones spécifiques que sur l’ensemble de leur corps. On peut d’ailleurs lire sur Internet qu’il est tout à fait possible de perdre du gras d’une partie spécifique de l’organisme en pratiquant un exercice ciblé. Mais si tout le monde aimerait tant perdre juste du ventre ou juste des cuisses, est-ce un rêve réalisable ou une pure utopie ? Décortiquons ensemble cette question.

Comment fonctionne la perte de poids ?

maigrir de façon localiséePour comprendre pourquoi la perte de poids localisée n’est pas toujours réalisable, il est important de savoir comment l’organisme brûle les graisses. Avant tout, quand nous perdons du poids, l’organisme brûle en fait des graisses dans les cellules afin de produire de l’énergie.

Avant leur combustion, ces graisses sous forme de triglycérides doivent être décomposées en acides gras libres et en glycérol, des substances capables de pénétrer dans le sang. Ainsi, lorsqu’on s’entraîne sur le rameur ou fait du jogging, les graisses décomposées utilisées comme énergie peuvent provenir de n’importe quelle partie du corps, sachant qu’elles se trouvaient dans le sang. D’où l’impossibilité de perdre du poids de façon localisée, même si nous travaillons durement la zone d’exercice ciblée.

Non, il n’est pas possible de maigrir de façon localisée

Certes, il peut être tentant de pratiquer un exercice musculaire ciblant une région spécifique de son corps afin de perdre du poids de façon localisée. Malheureusement, les scientifiques qui se sont penchés sur la question ont constaté que la perte de poids ne fonctionne pas de cette façon.

Plusieurs études ont donc contredit l’affirmation selon laquelle il est possible perdre du poids uniquement dans certains endroits du corps. Il en va de même pour la réduction ponctuelle du poids, qui est, elle aussi, inefficace pour brûler les graisses dans des parties spécifiques de l’organisme. Parmi ces études, une enquête menée auprès de 24 personnes n’ayant effectué que des exercices d’abdominaux pendant 6 semaines n’a montré qu’aucune réduction de la graisse du ventre.

Une autre étude s’est concentrée sur 40 femmes en surpoids qui ont pratiqué un entraînement en résistance des abdominaux pendant 12 semaines. Elle a révélé que cet exercice ciblé n’a aucun effet sur la perte de graisse du ventre. De même, une étude portant sur l’efficacité de l’entraînement en résistance du haut du corps a abouti à la même conclusion. Durant 12 semaines, 104 participants de l’étude se sont entraînés en ciblant uniquement leurs bras non dominants. Une expérience qui s’est révélée non fructueuse.

perdre de la graisse de façon localisée

Toutefois, il faut savoir que quelques études ont tout de même présenté des résultats contradictoires. C’est le cas d’une étude portant sur 10 personnes qui se sont entraînées de manière ciblée, et qui ont ensuite vu leurs zones proches de contractions musculaires augmenter en volume. Il en est de même pour une autre étude portant sur 16 femmes, qui a conclu qu’un entraînement localisé suivi de 30 minutes de vélo elliptique entraîne une perte de poids dans des parties spécifiques du corps.

Perte de poids localisée : cas de l’abdomen

Bonne nouvelle : le gras du ventre est souvent la graisse que l’on perd en premier dans le cadre d’un régime minceur. En effet, les hormones responsables de la combustion des graisses se trouvent essentiellement dans l’abdomen. Une nouvelle qui ravira à coup sûr les hommes et les femmes soucieuses de leur ligne, d’autant plus que le gras abdominal est le plus nocif pour le système cardiovasculaire.

Perte de poids localisée : le cas du gras des hanches

Contrairement à celui du ventre, le plus difficile à supprimer est le gras des hanches, la graisse qui est responsable des poignées d’amour. Heureusement, il existe des crèmes minceur qui sont spécifiquement formulées pour traiter les poignées d’amour et combattent la cellulite localisée sur les hanches.

La musculation pour mieux cibler une partie de son corps

En clair, il est quasiment impossible de perdre du gras sur une partie spécifique de notre corps. Vous aurez beau vous entraîner les abdominaux pendant des heures, mais vous ne perdrez pas plus de gras au niveau du ventre. Cependant, si les activités d’endurance et de cardio brûlent une quantité importante de calories sur le moment, la musculation intensive peut, quant à elle, augmenter le métabolisme sur le long terme. Ainsi, les exercices intensifs de musculation, comme le fractionné, permettent donc de maigrir à condition d’opter pour une alimentation adaptée.